Biografie (francais)

Paul Boldt (1885-1921) est un poète de l’époque expressionniste allemande. Bien qu’il en fût une figure importante en son temps, son oeuvre est aujourd’hui presque totalement tombé dans l’oubli.

Fils d’un propriétaire de domaine, il avait fait des études de philologie à Munich, Marbourg et Berlin. Cédant à la fascination qu’exerçait sur lui la grande ville de Berlin, il interrompit ses études et commença à publier des poèmes – qui connaissaient beaucoup de succès – dans la revuel littéraire et politique Die Aktion. Depuis lors, il mena une vie d’extravagant.

En 1914, il publia son recueil fameux, Junge Pferde! Junge Pferde! , les poèmes posterieurs, moins en moins nombreux, sombrent plutôt dans ses troubles psychiques croissants.

En 1916, il fût démobilisé de l’armée allemande pour «désarroi psychique», bien qu’il n’eût pas été envoyé au front. Deux ans après, il publia son dernier poème. A Fribourg (dans le sud de l’Allemagne), il commença une vie nouvelle conscacrée aux des études de médecine.

En 1921, à l’âge de 35 ans, Paul Boldt mourut à Fribourg d’une embolie, après avoir été opéré pour une hernie inguinale.